Mes conseils pour apprendre l’allemand efficacement et sans stress !

apprendre-allemand


Bonjour ! 🙂 Se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère est une aventure motivante et enrichissante, mais qui peut aussi parfois s’avérer stressante et décourageante quand on a pas la bonne méthode! C’est en effet un travail qui se fait sur le long terme. Aujourd’hui, je souhaite t’apporter mes conseils pour que ton apprentissage soit un succès. Nous allons voir ce qui peut te stresser ou t’empêcher de progresser, et je te donnerai des solutions concrètes pour apprendre l’allemand en restant zen et productif ! ✅



Rester zen dans ton apprentissage de l’allemand


Comprendre les causes du stress


Peur de ne pas comprendre


Une des raisons pour laquelle tu stresses peut être, c’est la peur de ne pas comprendre et de te sentir bête, gêné-e.

Je sais, ce n’est pas super agréable de ne rien (ou presque rien) comprendre. J’ai été dans cette situation plus d’une fois, crois moi, je sais ce que ça fait ! Ça peut vraiment mettre à mal la motivation car on ne peut pas participer aux conversations, on se sent nul-le et on a l’impression qu’on ne comprendra jamais rien !


Si toi aussi tu dis ou pense souvent Mais pfff ils parlent trop vite… je comprends rien… j’en ai marre… STOP ! Tu vas y arriver, fais moi confiance ! 🙂

Cette attitude peut te faire stresser et te bloquer dans tes échanges sociaux et ton apprentissage de l’allemand, mais tu vas voir, en réalité, c’est l’une des peurs les plus faciles à surmonter ! Il “suffit” de travailler ton oreille et d’enrichir ton vocabulaire. Je te donne tous mes conseils un peu plus loin dans l’article. 😉


Peur de parler


Voici l’autre facteur principal de stress : la prise de parole !

La peur de parler peut être un peu plus compliquée à surmonter car elle a plusieurs origines : la timidité, la peur de mal prononcer et la peur de faire des erreurs.


Elle est cependant assez similaire à la peur de comprendre, dans le sens où elle peut être surmontée en travaillant certains points petit à petit. Je pense que pour 90% des gens, ce qui bloque le plus, ce n’est pas le manque de connaissances ou de compétences mais le manque de confiance en soi, la peur d’être jugé-e ou d’avoir l’air bête. Dans la partie suivante, je vais justement te donner mes conseils pour vaincre ces peurs ! 🙂


Mes solutions pour être zen


Bien maîtriser les bases


On peut comparer l’apprentissage d’une langue à la construction d’une maison : il est essentiel d’avoir des fondations solides avant de passer à l’étape suivante, sinon l’ensemble est fragilisé et risque à tout moment de s’effondrer. Tout cela peut te paraître logique mais beaucoup de personnes qui démarrent une activité ont tendance, au contraire, à brûler les étapes car elles ont envie de progresser rapidement.

Cela te semble peut être contre-intuitif mais démarrer plus lentement permet de gagner du temps par la suite. Commence donc par bien maîtriser l’alphabet et la prononciation, et apprend le vocabulaire qui te sera le plus utile. Si tu n’as pas d’idées, il existe des listes des mots les plus fréquents.



Apprendre les mots les plus utilisés te permettra de comprendre beaucoup de choses en peu de temps. En travaillant en parallèle la prononciation, cela te permettra d’être en confiance dès le départ et t’évitera pas mal de stress !

Mais même en faisant cela, si tu es timide, tu auras peut être quand même parfois du mal à aller vers les autres et à prendre la parole. Rassure toi, il est possible, petit à petit, de devenir plus à l’aise avec les gens et d’avoir davantage confiance en toi.

De nos jours, il est très facile d’échanger avec des locuteurs natifs sans bouger de chez soi ! Je t’invite donc à trouver un-e ou plusieurs correspondant-e-s et à commencer à communiquer avec lui-elle-eux. Au départ, tu peux le faire uniquement à l’écrit, puis, sans te mettre la pression, passer à l’oral en envoyant des messages vocaux, pour ensuite tenter des conversations en direct quand tu te sentiras prêt-e.



Apprendre l’allemand dans le monde réel


Il est important de te confronter le plus tôt possible et le plus souvent possible à la langue dans le monde réel. Je ne dis pas qu’il faut apprendre l’allemand uniquement “sur le terrain” et bannir les méthodes plus “scolaires” de ton apprentissage, mais le fait d’utiliser des ressources “réelles” et de pratiquer régulièrement te permettra de progresser beaucoup plus vite !

Tu peux par exemple écouter des podcasts, de la musique, des livres audios, regarder des dessins animés, des vidéos de youtubers allemands… En faisant cela, tu pourras travailler dès le départ ta compréhension orale en t’habituant aux différents accents, aux abréviations et au débit de la parole en condition réelle. Tu pourras également entendre et assimiler du vocabulaire qui est utilisé dans la vraie vie ! Choisis bien sûr des contenus adaptés à ton niveau pour ne pas te décourager.

Tu peux aussi travailler ta prononciation en essayant de répéter ce que tu entends ou en discutant avec des locuteurs natifs. Pratique le plus souvent possible, tu feras ainsi d’énormes progrès et seras de plus en plus détendu-e lorsque tu t’exprimeras en allemand.




Lâcher prise


Tu as sûrement du entendre ça 36 000 fois mais c’est vraiment important que tu intègres cela dans ton esprit : il est tout à fait normal de faire des erreurs !

Je comprends que tu n’aimes pas cela mais il faut accepter de ne pas tout maîtriser dès le début et comprendre que tout le monde fait des erreurs.

A moins de ne pas ou presque pas parler/écrire, tu en feras forcément … et c’est une bonne chose ! Oui, tu as bien lu : faire des erreurs est une bonne chose. Cela fait partie intégrante du processus d’apprentissage. Alors, qu’est ce qui est le mieux pour toi à ton avis : ne pas pratiquer l’allemand et ne pas faire d’erreur, ou bien pratiquer le plus souvent possible, faire des erreurs et progresser?

Je sais que ce n’est pas simple mais il faut essayer de ne pas s’occuper du regard des autres. Généralement, les gens sont beaucoup plus bienveillants que ce l’on pense. Lâche prise, garde en tête les motivations qui te poussent à apprendre l’allemand et amuse toi ! 🙂



Apprendre l’allemand efficacement


Qu’est-ce qui empêche ta progression?


Ne pas avoir de plan d’apprentissage


Beaucoup de débutants en allemand se posent, à juste titre, la question “Mais par où commencer?” 🤔 Beaucoup d’entre vous, n’ayant pas de chemin précis à suivre, se sentent découragés et abandonnent avant même d’avoir réellement commencé. Cela arrive également aux apprenants plus avancés, qui, sans objectifs précis, ont l’impression de faire du surplace.

Tu l’auras compris, ne pas avoir de plan d’apprentissage est vraiment une des pires erreurs que tu peux commettre quand tu apprends une langue. Si tu ne prends pas le temps de réfléchir à ce que tu dois apprendre pour progresser, tu risques de perdre un temps fou à assimiler des choses inutiles ou tu finiras par réviser toujours les mêmes choses.

Le fait de ne pas savoir où tu vas dans ton apprentissage provoque un cercle vicieux : ta progression est freinée et cela te décourage, ton manque de motivation te fait moins pratiquer du coup tu progresses encore plus lentement. Cela entraîne de nouveau une baisse de motivation et te fait pratiquer encore moins souvent, etc. Et on va voir que le manque de régularité est justement un autre frein principal à ta progression en allemand.



Manquer de régularité dans l’apprentissage


Apprendre l’allemand est un projet qui te tient vraiment à cœur mais tu n’arrives pas à passer à l’action, et tu te rends compte, plusieurs mois ou années plus tard, que tu en es toujours au même stade? Je comprends totalement, j’ai moi même été dans ce cas de figure.

La procrastination peut venir :
– d’un manque d’organisation : pas de plan d’apprentissage (comme vu précédemment) ou mauvaise gestion du temps
– d’un manque de motivation

Si tu ne pratiques pas régulièrement, tu auras beaucoup plus de difficultés à retenir les choses, tu ne progresseras pas ou peu ce qui aura forcément un impact sur ta motivation. Et qui dit manque de motivation dit… procrastination. Nous avons de nouveau un cercle vicieux qui s’installe.



Rester dans ta zone de confort


Une autre erreur qu’on commet fréquemment, surtout après avoir atteint un niveau “convenable”, c’est de rester sur ses acquis, réviser toujours les mêmes choses car on veut les maîtriser parfaitement. J’ai très longtemps fait cette erreur et la fais encore parfois.

C’est bien d’être perfectionniste mais à un moment, il faut arrêter de chercher la perfection et avancer ! Si tu ne te fixes pas de nouveaux objectifs, que tu n’es pas curieux/se, tu risques de passer des années à faire du sur place et finir par t’ennuyer et te décourager. Alors n’hésite pas à sortir un peu de ta zone de confort ! 😉

Dans le cadre de séjours à l’étranger, il est fréquent de rencontrer d’autres francophones et de rester avec ! Je comprends, c’est sympa et rassurant de rencontrer des compatriotes, mais crois moi, il y a 99% de risques que tu ne parles que français avec eux et tu ne progresseras pas du tout en allemand.


Mes solutions pour t’améliorer en allemand


Créer un plan d’apprentissage


On a vu que pour rester motivé-e et progresser en allemand, il était essentiel d’avoir un plan d’apprentissage. En effet, le fait de te fixer des objectifs précis, de savoir où tu en es dans ton apprentissage et où tu vas, créé un cercle vertueux.

Plus besoin de te poser de questions, tu as juste à suivre ton plan. Tu verras que cela t’aidera à passer à l’action beaucoup plus facilement. Tu seras plus régulier-e dans ton apprentissage et progresseras donc plus vite. Et rien de plus encourageant que de sentir qu’on progresse ! Tu auras encore plus de motivation pour continuer ! 🙂



Apprendre à mieux gérer ton temps


Comme nous l’avons vu précédemment, le manque de régularité peut vraiment freiner ta progression et le fait d’avoir un plan d’apprentissage devrait déjà t’aider à être plus constant-e et plus motivé-e. 🙂

Mais cela ne suffira peut être pas si tu as une mauvaise gestion de ton temps. Tu auras beau avoir un super plan d’apprentissage, si tu ne te poses pas deux minutes pour le suivre, cela ne servira pas à grand chose !

Oui mais moi je n’ai pas le temps!” 😪 Soyons honnêtes, quand on dit ça, souvent, la vérité c’est qu’on ne le prend pas ! Réfléchis un peu à ta journée type, à ce que tu fais pendant tes moments de pause : est-ce vraiment si difficile de trouver 5, 10, 15 voir 30 minutes par jour pour apprendre l’allemand? Je pense que quand quelque chose nous tient vraiment à cœur, on réussit toujours à trouver une solution.


Il est par exemple possible de se lever à peine plus tôt le matin. Autre solution : on passe beaucoup (trop) d’heures sur les réseaux sociaux ou devant la télé. Et si on essayait de réduire un peu notre utilisation de Facebook, Instagram, Tik Tok.. ou qu’on regardait seulement un ou deux épisodes de notre série préférée au lieu d’enchaîner une saison entière? (oui c’est du vécu je plaide coupable 😅)

Pense aussi au temps passé dans les transports en commun, dans ta voiture en allant au boulot, dans les salles d’attente… Tu peux profiter de tous ces moments “perdus” pour faire des choses utiles qui te font progresser dans ton apprentissage : écouter un podcast, réviser quelques mots de vocabulaire, parler avec un correspondant étranger, lire une leçon… Tout ça pour te dire qu’il y a toujours moyen de trouver au moins 5 minutes dans ta journée pour apprendre l’allemand! 🙂



Sortir des sentiers battus


Bon, pas grand chose à dire là dessus, c’est assez simple : innove, teste de nouvelles choses, tout simplement ! Dès que tu as l’impression de faire du sur place, fixe toi de nouveaux objectifs, lance toi des défis ! 😃

Tu peux t’aider de ton plan d’apprentissage pour faire le point, voir où tu en es et ce qu’il te reste à apprendre. Sortir de ta zone de confort, ça peut vouloir dire tester une nouvelle méthode, passer un examen pour certifier ton niveau en allemand, partir en séjour linguistique ou encore avoir une conversation skype avec un locuteur natif ! N’a de limite que ton imagination ! 😃

Lors de séjours à l’étranger, essaye de limiter les contacts avec d’autres francophones. Essaye plutôt de te faire des ami-e-s allemand-e-s ou de rencontrer d’autres étrangers qui apprennent aussi la langue. Tu pourras ainsi vraiment pratiquer l’allemand et progresser. Pour cela, tu peux par exemple participer à des évènements Couchsurfing ou rejoindre des associations locales.



Voilà, j’espère que tous ces conseils te seront utiles pour apprendre l’allemand ! Maintenant, à toi de jouer ! 🙂


Pour info, cet article participe à l’événement « Comment être zen et productif au quotidien » du blog Habitudes Zen. Il s’agit d’un blog vraiment sympa rempli de bonnes astuces pour être productif, heureux et zen dans tous les domaines de ta vie ! Si comme moi, tu aimes le développement personnel, je t’invite à aller y faire un tour ! 😊 Tu peux par exemple déjà faire le plein d’ondes positives en allant voir ces citations zen.

Tschüss ! 😘

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  

1 thought on “Mes conseils pour apprendre l’allemand efficacement et sans stress !

Laisser un commentaire